Comment rédiger des titres d’articles accrocheurs ?

Quand vous mettez en ligne des articles sur votre blog ou sur votre site internet, vous souhaitez que ces derniers soient lus et partagés par le plus grand nombre d’internautes possible.

Le secret de tout article qui devient viral réside dans la qualité de son titre. En effet, un titre accrocheur contribue grandement à accroître la visibilité de votre article de blog.

Le titre (h1) représente en quelque sorte la vitrine de votre article. Si celui-ci est mal rédigé alors aucun internaute aura envie de le lire.

L’objectif de cet article est de vous donner nos tips et conseils pour apprendre à rédiger des titres accrocheurs.

La rédaction de titre : un élément primordial à maîtriser

C’est l’élément que les internautes découvriront en premier sur Google (le titre étant bien souvent quasi similaire à la balise Title) et sur votre article. C’est aussi l’élément qui fera que votre article sera lu.

Capture écran montrant ce que sont une URL, une balise Title, une meta description et un h1.

Nous pouvons rapprocher le titre d’un article à un slogan d’une publicité.

En effet, l’objectif d’un titre est de réussir à capter l’attention du l’internaute, de susciter son intérêt tout en l’informant.

Mais concrètement, qu’est-ce qu’un titre accrocheur ?

Un titre accrocheur, c’est quoi ?

Un titre accrocheur est un titre qui doit remplir deux fonctions distinctes.

Capter l’attention et susciter l’intérêt de l’internaute

Si votre titre d’article suscite un certain intérêt chez les internautes alors ces derniers iront plus loin en lisant notamment le chapo de votre article (le premier paragraphe).

C’est là tout l’enjeu de rédiger des titres d’articles accrocheurs : le titre doit inciter l’internaute à lire votre contenu.

Jeune femme fortement intéressée par un contenu sur son smartphone.

Informer l’internaute en tenant toutes ses promesses

La deuxième fonction que doit remplir un titre repose sur le fait de résumer les informations principales de votre contenu : qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi.

Autrement dit, lorsque les internautes lisent votre titre, ils doivent être en mesure de pouvoir avoir une idée claire du contenu qui les attend.

De plus, le titre d’un article constitue une promesse puisque par l’intermédiaire de votre titre, vous présentez aux internautes l’espérance qu’ils puissent trouver les informations qu’ils recherchent au sein de votre contenu.

C’est pourquoi, il convient d’éviter les titres “putaclic” et sensationnalistes qui, la majeure partie du temps, ne délivrent rien d’intéressant et qui sont donc déceptifs. 

Malgré le fait que les titres doivent être accrocheurs, il convient de trouver un certain équilibre entre l’attrait et la pertinence.

Les titres qui font des promesses alléchantes vont certes vous ramener un volume de trafic important toutefois ils finiront par décevoir les internautes qui ne souhaiteront pas revenir sur votre site à l’avenir.

Un titre doit être le plus concis et simple possible

Le titre d’un article doit impérativement être court (approximativement entre 6 et 10 mots).  Essayez ainsi de ne pas dépasser la limite de 55 à 60 caractères.

Pourquoi ?

Car le web et plus précisément les moteurs de recherche restreignent la longueur des titres. En effet, Google ne montre que les 55 à 60 premiers caractères de votre titre dans ses SERPS (pages de résultats de recherche).

Deux options s’offrent alors à vous :

  • Soit vous vous assurez de rédiger un titre qui ne dépasse pas cette limite de caractères
  • Soit vous décidez de prendre en compte la coupure en rédigeant un titre légèrement plus long qui joue ainsi sur la curiosité des internautes (assurez-vous toutefois de la bonne compréhension des internautes en vérifiant le taux de rebond de votre page web)

Veillez également à utiliser uniquement des mots relativement simples et les plus courts possibles.

Votre titre d’article devant dans la mesure du possible contenir le moins d’adjectifs et d’adverbes possibles.

Partez du principe que les internautes doivent être en mesure de comprendre rapidement le vocabulaire que vous utilisez, c’est pourquoi il convient d’éviter autant que faire se peut le jargon technique.

Par ailleurs, vous pouvez tout à fait avoir recours à des signes de ponctuation au sein de vos titres :

  • Le point d’interrogation lorsque votre titre prend la forme d’une question
  • Les guillemets pour mettre en avant un terme ou une expression
  • Le point d’exclamation qui permet d’évoquer la colère ou encore la surprise

Il est également possible d’utiliser les parenthèses ou encore les crochets pour donner de l’importance à une expression qui attire l’oeil.

Exemple : (ce qu’on ne vous a jamais dit), [5 méthodes efficaces]

Un titre doit interpeller l’internaute

Les titres de vos articles doivent promettre aux internautes des choses qu’ils désirent par le biais d’une promesse.

Il existe deux principales manière de formuler une promesse au sein d’un titre d’article :

  • Vous pouvez faire la promesse de donner un avantage qui permet de satisfaire un besoin ou un désir des internautes. Par exemple : Devenez un pro du référencement naturel.

Pour beaucoup de personnes, la peur de perdre est une plus grande source de motivation que l’appât du gain, c’est pourquoi il convient de laisser transparaître à travers vos titres ce que les internautes vont perdre s’ils n’agissent pas. 

Il est intéressant de tourner vos titres de façon à ce que ces derniers fassent référence à une solution (qui amène de fait un bénéfice) plutôt qu’à un problème en lui-même.

C’est d’ailleurs la méthode que j’applique lorsque je rédige le titre d’un article. Exemple : 3 astuces pour faire décoller le trafic de votre site.

Gardez toujours à l’esprit qu’un titre a pour principal objectif de réussir à “vendre” le texte aux internautes tout en éveillant dans le même temps leur curiosité. 

Illustration représentant la curiosité.

Les différents types de titres qui fonctionnent

La question de base : “Comment”, “Qu’est-ce que”

Nombreux sont les blogs et autres sites internet à écrire des articles de blog ayant un titre qui commence par “Comment”.

Ce genre de titre est très efficace puisqu’il met en avant la dimension utile et ludique de votre contenu tout en traduisant une certaine accessibilité.

Pour que votre titre soit réellement impactant et génère de fait un taux d’engagement intéressant, il convient de mettre en avant les bénéfices de votre contenu dans votre titre.

Par exemple : Comment augmenter la visibilité de son entreprise sur LinkedIn ?

Les titres contenant un chiffre

Les sites web qui génèrent de la viralité en sont les premiers utilisateurs et pour cause : les titres contenant un chiffre font partie des titres qui génèrent le plus d’engagement. 

Aujourd’hui la majeure partie des articles qui ont le plus de succès sont ceux qui intègrent dans leur titre des chiffres synonyme bien souvent d’étapes ou de conseils / tips sous la forme de liste.

Ces titres sont ainsi considérés par les internautes comme des synthèses d’informations pertinentes et utiles qui leur apporte ainsi un gain de temps précieux.

Par exemple : 6 raisons d’intégrer le podcast à votre stratégie digitale.

Les titres présentant des bénéfices

Les titres qui font ressortir des bénéfices concrets que les internautes peuvent obtenir en consultant l’article font également partie des titres qui rencontrent le plus de succès.

Pour construire des titres d’articles de ce type, il convient de se poser la question suivante : Qu’est-ce que mon contenu apporte réellement à mon lectorat ? Quelle est sa valeur ajoutée ?

Exemple : Générez du trafic qualifié grâce à la longue traîne.

Le titre polémique

Ce genre de titre fonctionne à merveille puisqu’il attire facilement l’attention des internautes.

De plus, ces titres font partie de ceux qui génèrent le plus d’engagement (notamment des commentaires) à la fois sur les réseaux sociaux et dans la section commentaire de votre article.

Attention toutefois, polémique ne signifie pas irrespect, si vous rédiger un titre trop provocateur, cela peut générer du bad buzz autour de votre entreprise et impacter négativement votre image de marque.

Exemple : Pourquoi le retargeting est mort ?

Ne pas tomber dans le piège du spam

Lorsque l’on créé un titre, il convient de penser à l’internaute mais aussi aux moteurs de recherche en optimisant ses titres pour le référencement naturel.

Toutefois, il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège de la suroptimisation de ses titres voire du spam.

Voici quelques exemples de titres à ne pas reproduire :

  • Utiliser plusieurs fois le même mot clé au sein de son titre
  • Inclure des mots en MAJUSCULES dans son titre
  • Utiliser des mots clés sans lien avec la thématique de l’article.

Comme nous venons de le voir au travers de cet article, le titre est l’élément primordial de votre article. Il convient dès lors de ne pas le négliger et de prendre le temps de construire un titre attrayant. Cela ne fera qu’augmenter les chances de succès et donc la viralité de vos contenus sur les moteurs de recherche.

Partager sur les réseaux

Share on linkedin
Share on facebook

Notre équipe se fera un plaisir de répondre à vos questions.
N'hésitez pas à nous contacter dès maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *