Instagram Shopping & Checkout : une nouvelle forme de e-commerce

Instagram, le réseau social au 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels en 2019 a lancé depuis 2018 la fonctionnalité Shopping accessible à l’ensemble des comptes business en France. Cette fonctionnalité témoigne de la direction prise par l’entreprise qui a pour objectif de venir concurrencer les principaux acteurs du e-commerce.

Instagram Shopping, c’est quoi ?

La fonctionnalité Instagram Shopping permet aux entreprises de taguer leurs produits directement dans des posts dans le but de faciliter le parcours d’achat des consommateurs.  Les posts contenant des tags sont indiqués par la présence d’une icône en forme de sac à main située en haut à droite de chaque photo.

Profil Instagram de laredoute qui utilise Instagram Shopping.

Par ailleurs, les utilisateurs ont accès à un onglet “boutique” qui répertorie l’ensemble des produits mis en avant par la marque au sein d’un catalogue prenant la forme d’un fil d’actualité.

Onglet "Boutique" de laredoute sur Instagram.

Lorsqu’un utilisateur d’Instagram clique sur un post, il a accès au prix des produits y figurant ainsi qu’à une courte description de ces derniers.

Exemple de publication Instagram Shopping.

Si l’internaute clique sur l’un des tags, il est redirigé vers une page de description du produit interne à Instagram. Cette page contient une description plus précise du produit, une image du produit, son prix ainsi qu’un CTA (bouton d’appel à l’action) qui redirigera l’internaute directement vers la page du produit concerné sur le site de l’entreprise.

Exemple de fiche produit interne à Instagram.

Instagram Shopping n’est pas une plateforme de e-commerce à proprement parler. C’est une solution qui permet de faciliter le passage à l’acte d’achat en réduisant le nombre de clics nécessaires sur l’ensemble du parcours client.

Les entreprises peuvent insérer un maximum de 5 tags par post voire même 20 tags par post si le post est un carrousel de photos. La plateforme offre ainsi la possibilité aux entreprises de se constituer une sorte de vitrine directement sur l’application.

De plus, les marques ont également la possibilité d’intégrer le format Shopping directement au sein de leurs stories en taguant les produits dans des photos et des vidéos (le principe de tags reste le même que pour les publications traditionnelles). Le format stories avec 500 millions d’utilisateurs quotidiens représente une opportunité supplémentaire pour les entreprises d’accroître leur visibilité.

Instagram : une aubaine pour les entreprises qui souhaitent développer leur activité en e-commerce

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 2019, Instagram représentait 17 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en France, un chiffre qui augmente d’année en année.

La plateforme génère également un trafic de qualité puisque ce sont les utilisateurs d’Instagram qui passent le plus de temps sur les sites vers lesquels ils sont redirigés : en moyenne 3 minutes 12 contre 1 minute 45 pour les utilisateurs de Facebook.

De plus, près de 72% des utilisateurs se disent plus susceptibles d’effectuer l’achat d’un produit après avoir vu ce dernier sur une photo Instagram.

Instagram Checkout : acheter les produits sans quitter l’application Instagram

Depuis 2019, aux Etats-Unis, quelques marques (Nike, Adidas, Uniqlo…) et influenceurs triés sur le volet bénéficient d’un accès à une version bêta d’Instagram Checkout.

Cette fonctionnalité donne l’opportunité aux utilisateurs d’effectuer des achats in-app c’est-à-dire sans avoir à quitter l’application.

Instagram franchit ainsi le pas du social shopping en intégrant des  mécaniques du e-commerce (catalogues produits, système de paiement…) directement sur sa plateforme.

Illustration d'une main utilisant un smartphone pour faire du shopping.

Les marques peuvent ainsi s’affranchir des redirections vers leur propre site ce qui a pour effet de réduire considérablement les freins potentiels à la conversion tels que le temps de chargement des pages web ou encore les problèmes de navigation.

Cette nouvelle forme de commerce leur permet également de pouvoir profiter des multiples avantages procurés par les réseaux sociaux :

  • L’engagement des utilisateurs qui favorise une communication plus directe avec ses clients
  • La constitution d’une communauté autour de la marque qui permet de transformer ses clients en véritables ambassadeurs de la marque
  • Le volume considérable d’utilisateurs actifs et donc potentiellement une visibilité accrue pour les entreprises

Ce nouveau processus d’achat présente également l’avantage de favoriser les achats compulsifs par le biais de visuels plus travaillés et moins standardisés que ceux d’un site de e-commerce.

Dans un même temps, le parcours client est plus court et plus intuitif : une raison supplémentaire qui encourage l’achat compulsif en ne laissant pas le temps aux clients de changer d’avis avant de procéder à un achat.

On voit bien qu’Instagram optimise au maximum ses fonctionnalités afin de favoriser le passage à l’acte d’achat

Différentes étapes du parcours d'achat via Instagram Checkout.
Crédit : Instagram

Vous l’aurez donc compris, ce nouveau canal de vente représente une réelle opportunité pour les marques qui pourront ainsi accroître à la fois leur notoriété, leur visibilité mais également leur chiffre d’affaires.

Néanmoins, cette nouvelle forme de e-commerce n’est pas exempt de défauts. En effet, les internautes ne sont plus dans l’obligation de visiter le site internet des e-commerçants et donc de se connecter à leur compte.

Cela impacte directement les e-commerçants qui récoltent un volume moins important de données sur leurs clients et qui ont donc plus de difficulté à créer des campagnes marketing optimisées.

En effet, lorsqu’un client visite le site internet d’un e-commerçant, ce dernier a la possibilité de tracker les différentes actions effectuées par l’internaute sur son site par l’intermédiaire d’outils tel que Google Analytics.

L’ensemble de ces données permettent au e-commerçant d’améliorer la connaissance qu’il a de son public cible et ainsi de pouvoir le recibler par de la publicité personnalisée.

Si on ajoute à cela le fait que la plateforme prend une commission sur chaque vente effectuée via son application, on se retrouve finalement avec un tableau contrasté.

Comme vous l’aurez constaté tout au long de cet article, Instagram tend à passer progressivement d’un simple point de contact en amont de la décision d’achat à un e-commerce à part entière.

La plateforme offre ainsi une nouvelle vision du e-commerce en  simplifiant l’ensemble du parcours d’achat.

Partager sur les réseaux

Share on linkedin
Share on facebook

Notre équipe se fera un plaisir de répondre à vos questions.
N'hésitez pas à nous contacter dès maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *